Blog: Le Cygne – The Swan

Bonjour à toutes et tous!

Aujourd’hui je vous présente le deuxième oiseau de notre mini série « bestiaire », issue de la plus grande série photographiée par Alexandra Banti « Brume – De la Légende au Mythe ».
Il s’agit du Cygne.

Coiffure : Margaux Genest
Make Up : Raoul Alejandre
Modèle : Préscillia

 

robe cygne, swan dress

 

Beaucoup de mythes et de légendes ont été écrites autour du cygne, partout dans le monde.
En général, le cygne est symbole d’amour et de fidélité, étant connu pour ses longues relations monogames, mais il possède de nombreuses autres caractéristiques suivant les pays.
L’image principale du cygne est celle de la pureté et de la transformation (le vilain petit canard, le lac des cygnes), allant même au delà de la mort (le chant du cygne).
Dans une légende shintô japonaise par exemple, l’âme du prince « Yamato Takeru no Mikoto » se serait transformée en un cygne prenant son envol après avoir été tué par un dieu pour avoir blasphémé.
Enfin, en Inde et dans l’hindouisme, le cygne est révéré comme une des créatures les plus saintes, et est utilisé comme monture par de nombreuses déités comme la déesse Saraswati.

 

La déesse Saraswati
La déesse Saraswati

 

Le lac des Cygnes
Le lac des Cygnes

 

Pour cette robe, j’ai voulu baser mon travail sur le mouvement orientaliste du début du 20ème siècle, afin de mélanger tous les pays et cultures dans lesquels le cygne avait une place importante, une signification spéciale.

Tout d’abord, j’ai créé les lignes du buste en utilisant différentes courbes concaves et convexes connectées entre elles, afin de donner une impression d’étreinte, tandis que le décolleté, lui, reprend la forme d’une fleur de lotus, très populaire en Asie notamment dans l’hindouisme ou le bouddhisme, comme une métaphore de transformation et d’élévation de l’âme.

 

robe cygne, swan dress

 

Que ce soit sur le devant de la jupe ou du décolleté,
j’ai utilisé des formes et matières soulignant à la fois la beauté délicate des costumes indiens comme ceux de ballet, grâce à un mélange de mousseline, de brocard de soie perlé à la main, et grâce aux lignes montantes soulignant un sentiment d’élévation.
Le cygne étant considéré en Inde comme ayant la capacité de manger des perles, j’ai décidé de broder le devant du buste à la main de ces perles, évoquant par leur forme les ailes déployées du cygne.

 

robe cygne, swan dress

 

Comme sur la plupart des robes de la période orientaliste, la taille est haute et ceinturée, j’ai donc utilisé cette caractéristique pour créer une sorte de noeud de obi au dos de la robe, inspiré du « washikusa musubi », censé représenter un oiseau prenant son envol.
Enfin, pour le reste de la robe j’ai également utilisé de la mousseline plissée, qui m’évoque à la fois la fluidité de l’eau et les ancienne tuniques grecques, ainsi que de nombreuses couches de tulle plissé et découpé en pointes, telles les couches de plumes délicates du cygne.

 

robe cygne, swan dress

Oiseau fragile de grâce et de pureté, telle une ballerine, tu avances doucement comme sur un tapis de glace, tandis que d’un mouvement de bras, un mouvement d’aile, tu sembles vouloir étreindre les derniers restes d’un amour perdu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *